scroller
Améliorer les moyens de subsistance des personnes handicapées en Côte d'Ivoire

Selon le recensement général de la population et de l'habitat  de 2014, le nombre de personnes handicapées en Côte d'Ivoire est estimé à 441 173 personnes.

Faire un don

Le taux de chômage des personnes handicapées pourrait osciller entre 40 et 70%

Selon le recensement général de la population et de l'habitat de 2014, le nombre de personnes handicapées en Côte d'Ivoire est estimé à 441 173 personnes.

Cependant, ces données semblent irréalistes. En effet si nous nous basons sur l'estimation de l'OMS (une personne sur sept a un handicap), on peut supposer qu'il y a plus de trois millions de personnes handicapées dans le pays.

Les personnes handicapées continuent d'être marginalisées.

Cela est principalement dû à la discrimination sociale et à la stigmatisation, inhérentes à des préjugés selon lesquels les personnes handicapées sont incapables de travailler.

L’éducation, l’enseignement, la formation professionnelle et les possibilités d’emploi constituent des domaines dans lesquels l’exclusion a des conséquences extrêmement graves pour les personnes handicapées. 
 
Si la Côte d’Ivoire connait un taux de chômage estimé à  6.7%, le taux de chômage des personnes handicapées pourrait osciller entre 40 et 70% selon les Organismes d'aide aux Personnes Handicapées, mais aucune données fiables n'existent.  

 

46,3%

de la population invoirienne vit en dessous du seuil de pauvreté

Entre 40 et 70%

de chômage estimé pour les personnes atteintes de handicap en Côte d'Ivoire 

La principale cause de ce taux de chômage élevé chez les personnes handicapées est le manque d’accès à la formation et à l'emploi.

Les raisons peuvent être réparties en quatre composantes: 

  • Manque de soutien et  d’accompagnement adaptés : victimes de préjugés socioculturels, les personnes handicapées dans les zones du projet nécessiteraient un soutien spécifique afin de surmonter les nombreux obstacles qui les séparent de la formation et des opportunités d’emploi.  
  • Manque de prestataires de services dans les domaines de la formation et de l’accès à l’emploi adaptés aux personnes handicapées . 
  • Manque de connaissances, de compréhension et d’intérêt des prestataires de services et des décideurs sur les besoins et l’intégration de ces personnes
  • Les personnes handicapées ne sont pas suffisamment intégrées dans les processus décisionnels. 

A ces problématiques s’ajoutent le fait que 80% des personnes handicapées dans le monde représentent au moins 20% des personnes les plus pauvres et que 46,3% de la population ivoirienne vit en dessous du seuil de pauvreté selon la Banque Mondiale.

Sans source de revenus stable, les personnes handicapées jouissent d’une autonomie moindre et doivent pouvoir compter sur leur famille pour pouvoir subvenir à leurs besoins. Leurs perspectives d'avenir sont très limitées, tout comme leur potentielle autonomisation. 
 

image
image

Ce projet, mené en partenariat avec CBM-Côte d'Ivoire, l’ONG Notre Dame de la Charité (NDC), l’ONG Femmes de Côte d’Ivoire Debout (Fecodeb), vise à améliorer les moyens de subsistance des personnes vulnérables en général et des personnes handicapées en particulier, en facilitant leur inclusion professionnelle dans le secteur formel et informel grâce à un accompagnement renforcé et spécifique.

Cet accompagnement sera mené sur la base des besoins recensés auprès des bénéficiaires, dès le démarrage du projet et sera amélioré sur la base des données qui seront recueillis directement auprès des personnes handicapées et de leurs familles tout au long de l’action.

Avec le soutien de :

17 objectifs pour transformer notre monde
Pas de pauvreté
Bonne santé et bien-être
Egalité entre les sexes
Travail décent et croissance économique
Inégalités réduites
Paix, justice et institutions efficaces