scroller
Madagascar : Coopératives de vanille

La vanille est une denrée agricole produite en faible quantité au niveau mondial très fortement exposée aux fluctuations de l’offre et de la demande.

Faire un don

Chaîne de valeur vanille 

Contexte

La vanille est une denrée agricole produite en faible quantité au niveau mondial très fortement exposée aux fluctuations de l’offre et de la demande. La volatilité-prix est extrême avec des prix pouvant être multipliés par 20 entre les niveaux les plus bas des cycles, et les niveaux les plus hauts. Au plus bas des cycles, les producteurs peinent à survivre. Au plus haut des cycles, les conditions sécuritaires dans les zones de production sont sévèrement dégradées, poussant les producteurs à récolter leur production de manière prématurée afin d’éviter au maximum les vols sur pieds, et à externaliser la transformation et la préparation de leur production afin de ne pas prendre des risques en conservant leur production à domicile. Il en résulte une détérioration importante de la qualité des produits, qui constitue une menace pour l’image et les débouchés de la vanille malagasy dans le monde, et risque d’affecter négativement toute la filière de manière durable.  

82 % 

de la production mondiale de vanille provient de Madagascar 

1 800

tonnes de vanille sont produites à Madagascar toutes les années 

image
image

Objectifs

Soutenir les producteurs et sauvegarder la qualité de la vanille malagasy à travers la structuration de coopératives, de groupements d’épargne et de crédit communautaire.

Inciter les producteurs à produire une vanille de qualité.

Renforcer leur pouvoir de négociation commerciale vis à vis des intermédiaires et des exportateurs de la filière.

Bénéficiaires

  • Plusieurs centaines de producteurs de vanille dans la région SAVA, une des vingt-deux régions de Madagascar, dont le nom est un acronyme formé à partir de ceux de ses quatre districts : Sambava, Antalaha, Vohemar et Andapa. 
  • Les familles des producteurs.
  • Les équipes techniques, exécutives et de gouvernance des groupes sont renforcées indirectement.
  • L'ensemble du secteur par l'action sur la préservation de la qualité et la transmission du savoir-faire.

Résultats

19 groupements crées, chacun constitué d'une vingtaine de membres, soit environ 400 personnes.

3 coopératives créées regroupant 600 petits producteurs.

Perspectives

Mutation des groupements identifiés en groupements formels (coopératives de service).

Renforcement des capacités opérationnelles et de gestion des staffs techniques, de l’encadrement et des organes de gouvernance des groupements.

Instauration de système garantissant la traçabilité des produits sourcés.

Mise en place d’actions de soutien technique aux producteurs.

Appui au développement d’AGR pour les familles et communautés des producteurs.

17 objectifs pour transformer notre monde
Pas de pauvreté
Faim zéro
Travail décent et croissance économique
Industrie, innovation et infrastructure
Inégalités réduites
Consommation et production responsables
Partenariats pour la réalisation des objectifs