Notre Actu
scroller
Une journée de sensibilisation sur l’énergie durable a eu lieu vendredi dernier au Lesotho
image
image

Une journée d'information et de démonstration sur l'énergie durable s'est tenue le vendredi 12 avril 2019 à Maseru.

Le gouvernement du Lesotho, le PNUD et l'Union européenne ont accueilli l'événement.

Le ministre de l'Énergie et de la Météorologie, le représentant résident de l'ONU, l'Union européenne, des agences des Nations Unies, des universités, des ONG et le secteur privé (16 exposants), ainsi que plus de 200 personnes ont assisté à l'événement.

Les objectifs de l'événement étaient:

  • La sensibilisation sur l’énergie durable.
  • Une présentation des innovations et partage d’informations.

Au cours de la séance d'ouverture, les questions relatives au changement climatique ont été très nombreuses, tous les orateurs s'accordant à penser qu'il faut agir vite. 
Puis le ministre, le représentant du PNUD et d’autres délégués se sont rendus sur notre stand où nous avons pu échanger sur notre projet, sa couverture, le type de bénéficiaires cible, les activités mises en place ainsi que la démonstration des produits.

Parmi les activités sur notre stand figuraient des jeux pour tester les connaissances des personnes sur l’énergie au Lesotho et pour calculer les économies financières faites grâce à l'achat de produits d’énergie durable.

La dernière étape de la journée a été la table ronde au cours de laquelle Mme Mampho Thulo, Directrice générale de RSDA, représentait la société civile en tant que membre du panel et a abordé différents sujets tels que:

  • La durabilité:

Quelles sont les technologies appropriées, abordables qui répondent aux besoins des communautés et au respect de l'environnement.

  • L'accessibilité financière:

Quels sont les mécanismes habilitants, tels que les possibilités de financement, les options de paiement innovantes, les instruments de politique, etc.

  • La fourniture d'électricité:

Est-elle une solution durable? Si oui, sous quelle forme? extension du réseau ?

La conclusion a été qu'il existe des solutions novatrices à toutes ces questions, aussi longtemps que le secteur privé continuera à être soutenu .